Knee Kinesiography

Valery

Valery

En tant que chirurgien, les renseignements fournis par KneeKG me permettent de mieux comprendre les problèmes fonctionnels résiduels après une reconstruction du LCA. Cela nous permet d’entreprendre un plan d’action précis plutôt que d’y aller par essai et erreur. Mon but est de ramener les jeunes athlètes à leur niveau de performance et plus nous aurons d’informations objectives, mieux ce sera.»

– Dr Guy Grimard, chirurgien orthopédiste, Canada

RÉSULTATS DU TEST KNEEKG (POSTOPÉRATOIRE) :

  • Fille de 16 ans, joueuse de soccer avec douleur persistante à la partie antérieure du genou 12 mois après une reconstruction du LCA
  • Rapporte une sensation d’instabilité et se dit incapable de reprendre ses activités sportives
  • Symptômes également présents en position accroupie et assise et/ou debout prolongée
  • L’orthèse de stabilisation ne procure pas de sensation de stabilité
  • L’examen préopératoire KneeKG a révélé un mécanisme de compensation adapté pour stabiliser le genou par contracture en flexion dynamique et une rotation externe de la jambe; un affaissement en valgus au cours de la phase d’appui a aussi été enregistré lequel augmente les forces de compression latérales et une plus grande rotation tibiale interne
  1. La contracture en flexion au contact au sol + en phase d’appui demeure > augmentant les charges Patello-femorales
  2. Affaissement en valgus pendant la phase d’appui > contribue à la rotation internet du genou augmentant l’angle Q et les charges latérales
  3. Variabilité élevée de la rotation interne/externe > signe d’instabilité axiale